Dernière connexion 17/10/2017 @ 14:23
Fin de session 17/10/2017 @ 14:33

Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Version imprimable | Envoyer à un ami | S'abonner | Ajouter aux Favoris Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Auteur Relation psy-patient   ( Réponses 13 | Lectures 41 )
Haut de page 08/02/2008 @ 17:12 Bas de page
Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) bébé bleu
Nouveau(elle) Venu(e)
Membre


 
Messages 3
Inscrit(e) le 24/01/2008
Je lance un nouveau sujet qui fait suite aux derniers messages postés sur le sujet "bases pour un étudiant en psycho"

J'ai pu lire des messaages concernant la première rencontre avec le psy. C'est un sujet très intéressant je trouve.
Aller voir un psychologue est souvent, malheureusement, vécu avec honte. La profession est mal connue, mal comprise. Il y a de nombreux préjugés autour de cette profession. Les magazines féminins qui consacrent des rubriques à la "psychologie" n'arrangent pas cela.
La psychologie est source de curiosité, de fascination mais aussi de moqueries. Par conséquent, celui qui va voir un psy est souvent perçu comme un FOU ou comme quelqu'un qui s'écoute trop. Cette opinion commune favorise alors la crainte d'aller voir un psy.

Je suis alors d'avis pour dire que celui qui vient consulter est généralement "au bord du gouffre" et voit cette solution comme un dernier recours à un problème.

L'entretien avec un psychologue est tout d'abord une relation humaine. Et c'est pour cela que dès le premier entretien, l'on peut se rendre compte si le "courant passe" ou non. Lorsque le courant ne passe pas du tout, je pense qu'il est inutile d'insister et qu'il est préférable de faire appel à quelqu'un d'autre. En effet, une grande partie du travail du psychologue se joue dans la relation.

Ce qui est délicat, c'est quand une personne "au bord du gouffre" vient consulter quelqu'un "qui ne lui revient pas" finalement. Le risque est que celle-ci se renferme davantage et reste dans sa souffrance...
#16393 View b%E9b%E9+bleu's ProfileE-Mail bébé bleuView All Posts by b%E9b%E9+bleuU2U Member
Haut de page 08/02/2008 @ 19:04 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) lomig
Maître Posteur
MembreMembreMembreMembre

ava_97.jpg
 
Messages 1715
Inscrit(e) le 23/10/2007
"relation humaine": qu'est-ce qui te fait penser ça?

Ensuite, je ne fais que parler pour moi, les psys que j'ai rencontré étaient des charlatans. Ce qui n'empêche qu'ils pourraient être très bien considérés par leurs pairs. Mais par la manière dont ils se comportent avec le patient (je parle aussi pour une de mes "connaissances"), on a l'impression d'avoir affaire à un faux-monnayeur: il me raconte, en un entretien, que je suis un homosexuel latent, que seule la psychanalyse peut me sauver, blablabla.
Bien, très drôle au début, ça s'avère finalement nul à la fin. Quand je vais au cirque, j'ai un service de meilleure qualité et ça me détend.

Ensuite, le rapport à l'argent. "vous donnez ce que vous voulez", vraiment? "oui, mais le minimum est de 35€" et ensuite "vous savez, c'est pour que ça fonctionne, blabla bla, conneries de psychanalystes: il faut sacrifier quelque chose pour que la thérapie fonctionne, etc., parce que sinon, non, je tiens pas particulièrement à l'argent", dit-elle en alignant la liasse de billets sur son bureau (d'ailleurs, dans les CMP, y'a tous les cas psychiatriques. Doit y avoir un rapport de cause à effet).
Bref, vous avez vraiment l'impression de voir un marabout, un charlatan, l'efficacité symbolique en moins.

Après, il y a des rencontres plus ou moins satisfaisantes, mais dépendant grandement des présupposés épistémologiques.
Ensuite, à part mon rapport à la psychiatrie [médocs] et à l'hypnose [suggestion thérapeutique] qui sont très satisfaisants, mon rapport à la parole, l'élaboration, le moralisme à 4 sous, ne m'a rein apporté. Ni l'élaboration qui est censée structurer ma personnalitéblblabla, permettre de prendre conscience de sa propre problématique blabla bla, ni la parole comme déversoir, qui est un mirage pour journalistes et bien pensants, ni le moralisme sur "faut prendre sur vous et puis fermer vot gueule" m'aura permis d'avancer.

Bilan mitigé. Merci anxiolytiques, merci l'hypnose.

En fait, je me demande toujours à quoi sert la psychologie, en dehors du partage social des émotions.

No offense, respect anyway.
C'est juste mon opinion



Edité le 08/02/2008 @ 19:07 par lomig

"eh bien, lire Foucault, c’est un peu se faire arracher le cœur par un prêtre aztèque avec une pointe d’obsidienne. Si je devais caractériser le Foucault de cette période de mon histoire intellectuelle, je dirais qu’il m’est apparu comme quelqu’un qui ne philosophait plus au marteau, mais avec la lame d’obsidienne. Car l’obsidienne a des raisons que le cœur ne connaît pas." P. Sloterdijk
#16396 View lomig's ProfileE-Mail lomigView All Posts by lomigU2U Member
Haut de page 08/02/2008 @ 20:44 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) telamonide
Administrateur du forum


nainbarremenu.gif
 
Messages 2379
Inscrit(e) le 23/10/2007
Lieu de résidence Toulouse
Lomig sonne la charge, je comprend mieux maintenant le rôle de ton avatar ::lol::

J'avoue que j'aimerais aussi revenir sur la notion de relation humaine. Parceque je me demandais si le patient n'était pas aussi demandeur de la technique du praticien, et que finalement cette relation n'était pas un peu comme avec les distributeurs automatiques, où on met une pièce, on tape le code en espérant ne pas faire d'erreures, et on attend en espérant que la friandise ne va pas rester coincée.
Bon c'est trivial, mais je me demandais si le patient était à la recherche d'une technique, d'un savoir chez le psy ou d'autre chose. Et si il s'agit d'une demande de technique, quel type de relation humaine peut en découler?

Cela dit, je pensais qu'on avait passé le cap de voir comme fou celui qui va chez le psy, je pensais qu'on l'avais plus intégré dans le normal et moins dans le pathologique.

Qui connait l'autre est avisé; qui se connait est pénétrant.
Qui triomphe des autres est fort; qui triomphe de lui même est puissant.
Qui sait se contenter est riche; qui meurt sans disparaitre est éternel.
#16401 View telamonide's ProfileE-Mail telamonideView All Posts by telamonideU2U Member
Haut de page 09/02/2008 @ 01:53 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) elsp
Webmaster d'approximations.fr


ava_72.jpg
 
Messages 3986
Inscrit(e) le 23/10/2007
Lieu de résidence Aveyron
je crois qu'il peut y avoir un certain nombre d'attentes très diversifiées dans la démarche d'aller voir un psy (-chologue, -chiatre, -chanalyste). il y a maintenant plus de 2 ans je suis allé en voir un. le motif était peut-être bizarre, mais, ayant fait pendant 2 ans des gastros à répétition, avec aucune anormalité médiale consatée, je me suis dit que je devais somatiser, étant quelqu'un de plutôt stressé. ce qui se manifestait par mon corps avait peut-être une source dans l'esprit, qu'il fallait du coup prendre en charge.

donc, je suis allé voir, déterminé, un psychiatre-psychanalyste, et la première question du praticien, comme souvent, fut de me demander la raison de ma présence. ma réponse fut à vrai dire franche : "parce que j'ai des gastros". sa réaction, que j'attendais peut-être étonnée, fut neutre, et je crois que c'est une qualité que Lomig n'a pas eu la chance de trouver...

en effet, quoi de plus détestable que quelqu'un qui nous juge, nous dit "vous êtes ceci / cela", surtout en peu de temps ? il me semble que la neutralité de jugement aide au contraire à se livrer, quoi que l' on ait à dire, et, ainsi, sans tenir compte du praticien autrement que comme un moyen de guérir, ne pas se voiler la face en lui parlant avec la plus grande sincérité.

on pourrait dire : mais alors quel est le rôle du thérapeute ? ne puis-je pas le faire tout seul ? je pense que le fameux "stade du miroir" chez Lacan explique bien cela. sans rentrer dans le détail d'une théorie qui a en plus connu deux périodes, disons simplement que, si le psy est un miroir de ce que nous sommes, il faut encore avoir le courage de faire la démarche de se maintenir devant et de se regarder tel que l'on est, sans se mentir. ce n'est pas si facile, au fond, d'avoir ce courage de se fixer et de se dire tel que l'on est, se sent, se pense. le psy-miroir ne bouge pas, en ce sens, mais il oblige à ne pas se dérober : il est l'autre par lequel je suis obligé de me regarder tel que je suis.

alors bien évidemment, il nous arrive de faire des associations qui, si elles nous paraissent logiques dans notre système psychique, ne le sont pas forcément. voir ces contradictions, voilà sans doute le deuxième rôle qu'a pu avoir ce psy auprès de moi : me montrer que je pouvais me contredire, y compris dans ce que je voulais, et je vous promets que l'être humain peut être rempli d'envies ou d'exigences contradictoires au possible sans que cela le choque, si autrui ne le lui fait pas remarquer. et c'est souvent de ce conflit des exigences dont souffrent nos existences.

ensuite, on pourrait se dire que tout autre pourrait faire le travail du psy. mais justement : le payer le fait n'être qu'un miroir, si j'ose dire. on n'est pas gêné comme on pourrait l'être par la proximité que l'on a avec ses parents ou ses amis, quand on découvre un fonctionnement dont on a honte, et dont la honte serait doublée si ce fonctionnement était mis à jour devant quelqu'un que l'on côtoie dans la vie de tous les jours. quelqu'un de neutre permet au contraire de ne pas hésiter à se montrer sous son vrai jour, qui n'est pas toujours glorieux. parfois reconnaître ses limites, parler de ses peurs secrètes, de ses hontes enfouies, à quelqu'un qui n'est pas là pour nous juger, permet de nous en libérer. déjà par la parole, parfois aussi en nous montrant qu'il ne va pas de soi d'avoir de telles peurs ou hontes, ou encore que ces dernières sont conditionnées par un autre vécu plus fondamental, et que l'on croyait anodin.

au fond, c'est dire que, si le psy est un miroir qui parle, c'est moins dans le but de nous dire "qui est le plus beau/la plus belle" que dans le but de nous faire voir non ce que l'on voit toujours en soi, de manière évidente, ou ce que l'on veut montrer aux autres ; mais plutôt de révéler ce que l'on cache, et attirer l'attention sur un détail de notre être qui existe et à qui l'on n'avait que peu accordé d'importance, alors que c'est parfois le centre de bien des soucis...

voilà en tout cas mon vécu, je pense qu'il y en a d'autres, mais la relation de neutralité, et la pratique de la parole, où le patient, dans sa volonté d'aller mieux, est actif, et le psy ne faisant que pointer certaines contradictions ou orienter la discussion vers ce dont on n'a pas envie de parler, doit obtenir de son patient une confiance suffisante pour qu'il se livre, mais pas totale : si le psy devient quelqu'un qu'on a envie de séduire ou je ne sais quoi, il n'est plus neutre, il devient une composante de notre affectivité ; en cela, il ne peut plus être le miroir, puisqu'il est passé de l'autre côté...

au fait : je n'ai plus eu de gastros à répétition après un gros mois de consultations, mais j'ai continué plus d'un an à deux séances par semaine...

citelspnov08.jpg
#16402 View elsp's ProfileE-Mail elspVisit elsp's HomepageView All Posts by elspU2U Member
Haut de page 09/02/2008 @ 12:01 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) bébé bleu
Nouveau(elle) Venu(e)
Membre


 
Messages 3
Inscrit(e) le 24/01/2008
Merci Elsp du récit de ton expérience qui me semble assez bien représenter ce qui se passe lorsqu'on va voir un psychologue-psychothérapeute.

Je souhaite donner quelques informations concernant les différents "psy" afin d'être au clair
- Le psychiatre: c'est un médecin spécialiste. Il a donc le droit de prescrire des médicaments.
- Le psychologue: il est diplômé d'un DESS ou Master en psychologie. Il existe plusieurs spécialités: cliniciens (c'est celui qu'on rencontre dans des lieux de soins, en cabinet), psychologue du travail (en entreprise, en cabinet de recrutement...), le psychosociologue, le neuropsychologue (avec les personnes âgées ou ayant des maladies neurologiques)...
- Le psychothérapeute: Le statut n'est actuellement toujours pas réglementé et fait débat. En effet, peut se dire psychothérapeute, une personne ayant suivi une formation (souvent 2 ou 3 ans)portant sur une forme particulière de psychothérapie. Par exemple: psychanalyse, PNL, thérapie familiale systémique, art-thérapie, hypnose...

Bien souvent les psychologues et psychiatres ont une formation complémentaire leur permettant d'effectuer des psychothérapies. En effet, le psychologue sortant de formation n'est pas thérapeute. Il va pouvoir écouter, conseiller, orienter, diagnostiquer mais en aucun cas suivre un patient pour faire une thérapie.

Les psychologues sont formés à l'université. De nombreuses théories de compréhension de l'être humain existent. La plupart des universités françaises dirigent le psychologue vers une théorie psychanalytique (freudienne ou lacanienne, qui sont les deux grandes écoles de la psychanalyse). Je pense que cela vient de la culture française. Dans la plupart des autres pays du monde, la psychanalyse a été abandonnée depuis 50 ans du fait de l'évolution de la science humaine qu'est la psychologie. En France, pour de nombreuses raisons, cette théorie reste prédominante. Ainsi, la majorité des psychologues, dans leur compréhension du patient, ont une théorie psychanalytique.

Lomig, il semble que ton expérience ne soit pas des meilleures. Visiblement, le professionnel que tu as rencontré est un psychanalyste (psychologue ou non). Je trouve révoltant ce genre de pratique dépassée où l'argent est nécessaire à l'évolution du patient, à son investissement (c'est Freud qui pratiquait cela il y a 100 ans!!!) Aussi, je ne comprends ceux qui étalent leur science incompréhensible (je fais référence à
"il me raconte, en un entretien, que je suis un homosexuel latent, que seule la psychanalyse peut me sauver, blablabla"
Je constate que ton expérience de l'hypnose a été plus appréciée! C'est, comme je l'ai expliqué plus haut, une forme de thérapie souvent pratiquée par des psychologues ou psychiatres.
Pour ma part, il me semble que différentes théories de compréhension de l'être humain sont d'actualité mais qu'il faut s'adapter à la personne que l'on a en face. Je m'explique. Lorsque l'on reçoit un enfant, la théorie psychanalytique peut permettre de comprendre l'enfant (en faisant attention de ne pas s'enfermer dans des préjugés). Dans un cas d'anxiété prononcée sans dépression où la personne veut juste que çà aille mieux mais s'en fiche de comprendre pourquoi elle est anxieuse, la relaxation est ce qui, à mon sens, est le plus approprié, etc...

En bref, ce n'est pas au patient à s'adapter au psy mais l'inverse. Si le psychologue pense que ce dont le patient a besoin n'est pas dans ses cordes, il doit être capable de le réorienter. Mais j'ai peut être une vision utopique du métier. On espère toujours que les hommes soient bons et honnêtes, mais bon...
#16408 View b%E9b%E9+bleu's ProfileE-Mail bébé bleuView All Posts by b%E9b%E9+bleuU2U Member
Haut de page 09/02/2008 @ 12:44 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) lomig
Maître Posteur
MembreMembreMembreMembre

ava_97.jpg
 
Messages 1715
Inscrit(e) le 23/10/2007
pour le psychologue à tendance analytique, j'ai le regret de dire (parce que moi ou des proches en ont rencontré) qu'ils sont assez nombreux (en psys cliniciens).

Mais la confiance et la neutralité, je l'ai trouvée chez un psychiatre, ensuite, comme quoi, tout n'est pas noir...

Elsp: par rapport à ce dont tu souffrais, comment tu expliques que ça aie disparu avec des entretiens psy?
#16409 View lomig's ProfileE-Mail lomigView All Posts by lomigU2U Member
Haut de page 09/02/2008 @ 13:09 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) corneillus



corneillus.jpg
 
Messages 628
Inscrit(e) le 23/10/2007
Bébé bleu tu parles de "différentes théories de compréhension de l'être humain" sont d'actualité, peux tu nous en dire un peu plus sur elles stp?
Est-ce que les psy ont une sorte de formation continue au long de leurs carrières? une formation qui permettrait de se remettre à niveau, mais aussi d'envisager la relation psy-patient de manière actualisée...?
#16411 View corneillus's ProfileE-Mail corneillusView All Posts by corneillusU2U Member
Haut de page 11/02/2008 @ 01:49 Bas de page
Re : Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) elsp
Webmaster d'approximations.fr


ava_72.jpg
 
Messages 3986
Inscrit(e) le 23/10/2007
Lieu de résidence Aveyron
lomig a écrit

Elsp: par rapport à ce dont tu souffrais, comment tu expliques que ça aie disparu avec des entretiens psy?


ben franchement, je ne l'explique pas... c'est sans doute, et là je demande l'avis éclairé de Bébé Bleu sur la question, un des aspects qui différencie la psychanalyse freudienne de celle de Lacan, mon thérapeute étant lacannien. en effet, chez Freud, je vous sers un truc supra connu, "là où est le ça (moi inconscient des pulsions refoulées) le je doit advenir. il y a donc une prise de conscience que doit effectuer le patient avec le thérapeute, prise de conscience raisonnée, et, au fond, on sent dans les écrits de Freud, paradoxalement, une envie de rationnaliser le psychique (cf interprétation des rêves, ...), de tout expliquer, comme si c'était par la compréhension rationnelle que le patient pouvait se libérer de certaines pathologies. en ce sens, je trouve que Freud est héritier de la tradition philosophique rationaliste, dans la lignée par exemple d'un Spinoza, qui expliquait déjà la nécessité, pour la maîtrise individuelle de nos affects, de les comprendre sur le mode de la raison discursive.

or, chez Lacan, l'inconscient ne se définit pas, à ce que j'ai lu (mais je sais qu'il y a débat), par ce qui n'est pas conscient et doit le devenir. c'est bien plutôt en une activité perpétuelle que consiste cet inconscient, et, s'il est bien structuré sur le modèle du langage, le but de la psychanalyse sera non pas de comprendre un tel modèle, mais bien d'en parler, c'est-à-dire d'utiliser à rebours cette fonction pré-consciente du langage qui structure notre inconscient. or précisément : parler, pour solliciter consciemment une activité qui est parole inconsciente, ce n'est pas forcément comprendre. je ne me suis pas forcément mieux "compris", pas tout le temps et surtout pas. le fait que je n'ai plus eu de gastros (et ai gagné au passage quelques kilos... ::euh:: ) est incontestable, et pourtant je n'en sais pas la raison. je suppose donc que la pratique de la parole m'a, en un sens, comme "libéré"...

il me semble qu'à attendre une compréhension totale de soi, on finit par dériver ce qui relève d'un point essentiel de la psychologie au sens de discipline de santé : sa dimension curative. pour le dire autrement : peu importe de me comprendre, si je guéris...

n'hésite pas à me dire, Bébé Bleu, si je me trompe, ou si j'oriente trop ce topic en fonction de mes expériences propres, et Lomig, n'hésite pas à me dire si tu me suis ou pas du tout... car au fond, même si, c'est vrai (cf le gros pavé Le livre noir de la psychanalyse par exemple)

Bébé bleu a écrit

Dans la plupart des autres pays du monde, la psychanalyse a été abandonnée depuis 50 ans du fait de l'évolution de la science humaine qu'est la psychologie. En France, pour de nombreuses raisons, cette théorie reste prédominante


force est de constater que pourtant ça a marché au moins sur moi et sur ce point... mais comme tu le dis toi-même : le psy doit s'adapter au patient, et laisser sans doute une bonne partie de ses préférences doctrinales de côté pour recevoir le patient et ses besoins singuliers.

Edité le 11/02/2008 @ 01:57 par elsp

citelspnov08.jpg
#16422 View elsp's ProfileE-Mail elspVisit elsp's HomepageView All Posts by elspU2U Member
Haut de page 12/02/2008 @ 21:46 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) telamonide
Administrateur du forum


nainbarremenu.gif
 
Messages 2379
Inscrit(e) le 23/10/2007
Lieu de résidence Toulouse

peu importe de me comprendre, si je guéris..

Là c'est quand même un peu embêtant, parceque finalement ça donne un côté complétement hors de controle, et non maitrisé. J'imagine que ton psy n'a pas donné plus d'importance au fait de comprendre ou pas. Alors la psychanalise, on sait pas comment ça marche, mais dés fois ça marche. Autant dire qu'on ne sait rien du tout et qu'on est fasse à des charlatans, parceque du coup comment établir le lien causale entre ta thérapie et ta guérison?

Qui connait l'autre est avisé; qui se connait est pénétrant.
Qui triomphe des autres est fort; qui triomphe de lui même est puissant.
Qui sait se contenter est riche; qui meurt sans disparaitre est éternel.
#16436 View telamonide's ProfileE-Mail telamonideView All Posts by telamonideU2U Member
Haut de page 13/02/2008 @ 02:31 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) elsp
Webmaster d'approximations.fr


ava_72.jpg
 
Messages 3986
Inscrit(e) le 23/10/2007
Lieu de résidence Aveyron
je l'admets ; il s'agit peut-être d'une coïncidence. pourtant, il faut avouer qu'aller voir un thérapeute dans un but précis et obtenir ce résultat, alors que la médecine traditionnelle n'avait aucune explication pour ces gastros à répétition, c'est troublant, non ?

je dis surtout que le patient n'a pas besoin de savoir rationnellement ce que provoque en lui la thérapie. le savoir est bien plutôt du côté du praticien, et dans la manière dont il l'adapte au cas particulier qu'est la thérapie avec le patient. c'est encore une fois retrouver la prudence au sens d'Aristote, à savoir non pas l'action sans règle (qui réussirait sans que l'on ne puisse en donner des raisons) mais une action dont la règle s'adapte, comme le font les règles des architectes pour s'adapter aux aspérités des murs...

la psychanalyse pourrait donc être cette règle qui s'adapte, et qui en cela consiste avant tout dans une pratique. or comme dans toute pratique il y a des charlatans...

citelspnov08.jpg
#16437 View elsp's ProfileE-Mail elspVisit elsp's HomepageView All Posts by elspU2U Member
Haut de page 13/02/2008 @ 14:31 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) telamonide
Administrateur du forum


nainbarremenu.gif
 
Messages 2379
Inscrit(e) le 23/10/2007
Lieu de résidence Toulouse
Il me semble que quand même le but dans une thérapie est de vivre mieux avec soi-même, ce qui implique un retour sur soi et donc sur son identité. Cette identité est l'unité d'un soi qui ne saurait être sans unité narrative du soi, c'est ce que Macintyre appel identité narrative(que l'on retrouve aussi chez Ricoeur). C'est ce récit de soi de façon non fragmentée. Dès lors en ignorant le lien narratif entre le soi malade et le soi guéri, est ce qu'on est pas en train d'accroitre la fragmentation du moi. Et comment vivre bien avec soi, si l'on a que des morceaux épars d'un moi?

En plus ce qui me géne c'est que soit ton psy a vu le lien, mais je ne vois pas comment alors tu aurais pu ne pas le voir ou lui te le montrer, soit lui même ne l'a pas vu. Dans ce dernier cas, plutôt qu'une régle qui s'adapte aux cas particuliers, on a une machine qu'on allume et qui arrive à produire quelque chose bien que l'on ignore comment elle s'y prend.

Qui connait l'autre est avisé; qui se connait est pénétrant.
Qui triomphe des autres est fort; qui triomphe de lui même est puissant.
Qui sait se contenter est riche; qui meurt sans disparaitre est éternel.
#16440 View telamonide's ProfileE-Mail telamonideView All Posts by telamonideU2U Member
Haut de page 13/02/2008 @ 18:13 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) lomig
Maître Posteur
MembreMembreMembreMembre

ava_97.jpg
 
Messages 1715
Inscrit(e) le 23/10/2007
Il me semble que Levi-Strauss et autres anthropologues (dont le génial Le Breton) ont pointé du doigt l'efficacité symbolique des récits. Levi-Strauss dans le premier volume de son anthropologie structurale, concernant le rôle du chaman dans l'accouchement facile de la parturiente, parle assez bien de l'efficacité de la mise en récit de l'expérience (même si ce sont les mots du chamane qui apaisent la parturiente), l'inscription du récit dans un monde culturel accepté et légitime, sous une forme acceptée et légitime qui normalise la position de la personne souffrante, et qui donne du sens de manière transversale et rhizomatique, aux perceptions liées à la vie organique, aux sentiments, frustrations, difficultés, liées à sa vie "globale", sur des points liés aux mythes, aux structures dominantes de la vie sociale, culturelle, politique, affective, etc.
Le récit, la narration permet en fait cette réconciliation entre soi et le monde, entre soi et ce qui compose le soi, entre ce qui compose le soi et le monde, à travers les élémetns symboliques qui traversent ces éléments et qui peuvent entrer en résonance. La fabrication du sens, à partir des récits mythiques (des traditions de cultures de l'oralité, aux conceptions biomédicales, psychologiques, sociologiques de nos sociétés) permet, en apposant sur les maux une signification et des maux qui disent pour lui et le groupe une situation plus globale, de dédramatiser et de relativiser le problème en "l'ascrivant" à un ordre plus grand...

L'important n'est pas de rationaliser, mais de faire sens, au moins par et pour le récit, et que celui-ci entre finalement en résonance avec des éléments psychosomatiques plus globaux.
Vous en pensez quoi?


"eh bien, lire Foucault, c’est un peu se faire arracher le cœur par un prêtre aztèque avec une pointe d’obsidienne. Si je devais caractériser le Foucault de cette période de mon histoire intellectuelle, je dirais qu’il m’est apparu comme quelqu’un qui ne philosophait plus au marteau, mais avec la lame d’obsidienne. Car l’obsidienne a des raisons que le cœur ne connaît pas." P. Sloterdijk
#16445 View lomig's ProfileE-Mail lomigView All Posts by lomigU2U Member
Haut de page 15/02/2008 @ 13:15 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) telamonide
Administrateur du forum


nainbarremenu.gif
 
Messages 2379
Inscrit(e) le 23/10/2007
Lieu de résidence Toulouse
Oui, je suis d'accord avec toi pour dire qu'il s'agit d'une question de sens à donner. C'est justement ce à quoi s'emploie la rationalisation, faire sens. Et il me semble que tout sens implique une rationalisation, car quelque chose de non rationel peut il avoir du sens? il me semble bien que non. Alors certes la question du sens est premier, mais la rationalisation reste toujours sous-jacente. Donc je suis d'accord pour dire que l'important c'est de donner du sens, mais ce sens ne peut être sans rationalisation. Et vouloir faire sens sans rationaliser est une tentative insensée.
Mais donner du sens à quelque chose c'est aussi lui donner une valeur, donner du sens à son histoire personnel, c'est poser un certain nombre de valeurs vers lesquelles nous nous tournons et nous la renvoyons. Que ce soit l'histoire que se donne une civilisation dans des récits mythologiques, ou l'histoire d'un individu, des valeurs jalonnent cette histoire et fournissent une identité.
Dès lors je dirais que faire du sens c'est rationaliser et poser des valeurs qui sont nécessaires à la constitution de l'identité. Et dans ce cas je me demande si dans la relation psy-patient, l'essentiel pour le psy n'es pas de faire avec les valeures du patient ou de l'aider à constituer les siennes.

Qui connait l'autre est avisé; qui se connait est pénétrant.
Qui triomphe des autres est fort; qui triomphe de lui même est puissant.
Qui sait se contenter est riche; qui meurt sans disparaitre est éternel.
#16470 View telamonide's ProfileE-Mail telamonideView All Posts by telamonideU2U Member
Haut de page 12/04/2016 @ 22:24 Bas de page
Re : Relation psy-patient Reply With Quote
Déconnecté(e) mariettedubon
Nouveau(elle) Venu(e)
Membre


 
Messages 1
Inscrit(e) le 12/04/2016

Bonjour je me nomme mariette mère de 2 enfants. Je vivais à Laval avec mon mari, quand en 2013 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En fevrier 2014, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 12 fevrier 2014, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un marabout que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi. Le grand maître me promettait un retour au ménage en au plus deux semaines. Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses services . Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 5 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.
Pour vous qui etes dans le besoin voila son e-mail: email: lemarabouthouwadan2006@gmail.com





10418360_824665180996676_8743702573098859944_n.jpg 10418360_824665180996676_8743702573098859944_n.jpg 24.4Ko
Le fichier a été téléchargé 50 fois
10418360_824665180996676_8743702573098859944_n.jpg
#25989 View mariettedubon's ProfileE-Mail mariettedubonView All Posts by mariettedubonU2U Member
    « Sujet précédent | Sujet suivant »  
Nouveau SujetNouveau sondageRépondre
Haut de page

printable illusions coloring pages

free printable grade 12 math sheets

farm printables for preschool

printable pink football place cards

printable exercise logs

kjv locust printables

printable coupons for wisconsin dells attractions

printable cutting

rewards printable chore chart for kids

winter spring printable pictures

printable coloring pictures of buzz lightyear

rite aid printable presciption coupon

printable promissory note for realtors

printable online disney crooss stitch patterns

printable prayer list sheet

healthy lifestyle printable booklet for kids

holographic printable paper sheets dvd

printable graduation program templates

hundreds chart skip counting printable

printable peace sign necklace

printable monthly calendar for 2011

printable scott foresman practice book

printable costcutter

printable class list template

printable graphic organisers for teachers

certificate fake marriage printable free

printable cut and paste worksheet for kids

printable behaviour incident charts

printable line graphs for kids

true blood printable labels

fun printable quizzes for students

printable technologies revenue

printable receipts for puppy

free printable menu plan cute

perler bead patterns printable

firestone printable coupon

"printable flower stencils"

blank printable shift sheets

printable dreamcatcher pattern

one page printable fantasy football player list

printable rafter tables

printable wedding planning workbook

printable blue pants

printable vowel poster

printable flashcard

printable 10 yd pistol targets

tgif friday printable menu

free printable camp certificate templates for kids

printable ben 10 mask

yorkie printable binder posters

mv-016 form printable

borden milk printable coupon

printables for kindergarten centres

tuffcoat printable surface media

preschool websites for printable activities and crafts

popcorn printable pdf

printable animal fact cards

preschool printables sticker chart

free printable staff appreciation certificates

eveready energizer printable coupons

softball field printable diagram

printable hands and feet coloring pages

printable skateboard shape

printable science book cover

printable cars stickers

free printable legal size paper stationary

disney printable card

printable 6th grade blank spelling tests

printable italian flashcards

free printable thank you certificate

printable mary engelbreit canning label

1st grade printable worksheets for spelling

printable perfect attendance rewards

ant stories for children printable

easter printable patterns

printable kindergarten graph paper

printable cupcake

no electronic devices sign printable school

printable portland city maps

printable baptismal invitation layout for free

printable brush your teeth sign

printable song to play on recorder

do not disturb door hanger printable college

wall street journal printable friday crossword

free printable cleaning business forms

free printable geography bulletin board borders

frog printable coloring birthday card

printable richter scale

printable blank football board square

free printable star map

clock buddy worksheet printable

printable soccer templates for kids

quick printable stress test

printable guidance counselor lessons and worksheets

free large pretty printable address labels

cell no phone printable sign

clarol printable coupons

manga shojo beat printables

printable beatles puzzles

blank august 2007 calendar printable

printables metal

printable weekend travel packing checklists

printable dolphin coloring pages

printable fake $1.00 cash

printable multiplication bingo for kids

time conversion printable

flat shoes free printable pattern

manatee printable

cube net printable children

teaching western unit printables

free printable military dogtags

diper printables

1st grade journal paper printable

printable wild donkey greeting cards

free printable bowling cards

funny printable bubble letters

printable country hang tags

printable lower case manuscript alphabet

free printable kodak ink cupon

wwii printable cigarette wrappers for reenactment

printable food pictures

printable xbox game covers ncaa 10

printable birth certificates templates

printable whats wrong pictures for kids

printable kjv sunday school lessons

printable primary behavior reflection form

preschool printables rocket

student learning style quiz printable

frugal printables

printable quilting graph paper

elmo printables happy fathers day

inkjet printable cling

african american history printable

step by step learn calligraphy printable worksheets

dynamo detergent printable coupon

printable whole class rewards chart

happy birthday grandma printable cards

free printable grandmothers day certificate

eq printable

dickssportinggoods printable coupons

printable rsvp card template

printable examples baptist church membership forms

printable no homework pass coupon

printable documentation of behaviors

kidsfree printable jokes

small printable united states flag

free printable color pages of thomas kinkade

easy printable time sheets

printable office calendars

medication administration worksheet printable

christian printable coloring pages light shine

printable calibration targets

in store printable bath and body coupons

printable rice krispies treats coupons

grammy nominees 2008 printable

step by step anime printable

number lines printables

preschool printable camping puzzles

create your own printable nfpa labels

tdk dvd r extra fine matt printable

printables stop

printable map of universal studios orlando

printable lyrics to love story

printable christian coloring pages for kids

game matching printable

printable luggage ticket

printable target pot shoot cards

printable pictures of american coins

free printable favorite animal surveys

printable community helpers flashcards

printable peace sign necklace

rose bud coloring page printable

printable coloring pages of zoo animals

dave ramsey printable envelopes

printable english to french worksheets for beginners

free printable plain backgrounds

daily report sheets for infants printable free

free printable walk a thon sponsor sheets

printable cm ruler centimeter

printable rooms of the house

sonic heroes printables

french printable numbers 1 to 100

printable metric conversion table weight length

hidden objects puzzles printable "sunday school"

printables lakeland

motorbike - printable

cinquain format printable

line graphs year 6 maths printables

printable little wall calendars

toddler felt board stories printables

printable carb list

printables printers

printable puzzles for 9 year old

printable suzuki quadrunner repair manual

printable 5th grade bible lessons

quiz middle school subjects and verbs printable

printable face writing paper

hidden pictures printable hawaii

solid printable numbers 1-10

printable interest inventory for elementary students